Un petit dîner avec de l’amour dedans – focaccia maison

Un petit dîner avec de l’amour dedans – focaccia maison

En ce moment, je fais quelques repas pour mon amoureux et ses collègues qui restent la plupart du temps dans leur bureau à midi. Je me suis dit que ça pouvait me faire un bon exercice concret, pour me rendre compte de ce que les gens ont envie de manger à midi, ce qui est pratique, ce qui fait plaisir, combien ça coûte et quelles portions prévoir pour qu’ils n’aient pas faim 2 heures plus tard… Ca me permet d’étoffer la phase de réflexion dans laquelle je me trouve, à propos de mon futur projet.

Voici un plat que j’ai concocté il y a quelques jours. Une toute simple focaccia réalisée grâce à ma machine à pain, garnie de jambon cru de Penthaz, de parmesan râpé, de roquette et d’un filet d’huile d’olive (je vous l’accorde, c’est plutôt un plat d’été histoire de garnir la focaccia de tomates, courgettes ou aubergines grillées…).

(suite…)

En-ru-bée – et des amaretti

En-ru-bée – et des amaretti

Je déteste être malade (bon si on peut appeler une maladie le fait d’avoir mal partout, le rhume et autres joyeusetés) et heureusement le suis rarement (touche du bois).
Et je suis une très mauvaise malade: jamais de mouchoirs à proximité, ni de Dafalgan (à la rigueur quelques gouttes weleda) et j’aime pas le thé… Le thé c’est justement pour les malades. Et quand je vois mon amoureux s’enfiler des litres de camomille juste pour le PLAISIR* (oui, vous avez bien lu), j’ai envie de tourner de l’oeil…

Bon j’arrête de me plaindre et vite fait vous montre quelques amaretti que je viens de confectionner (tout de même faire quelque chose de sa journée) et que je qualifierais de rustiques. Rien à voir avec ça, mais bon, au goût, tu tombes: ultra moelleux à l’intérieur, un peu croquants à l’extérieur. Et à faire, franchement, ça a au moins dû me prendre, allez (soyons fous) 6 minutes.

(suite…)

Une fondue!

Une fondue!

Pour nous, Suisses, la fondue est une institution. Une bonne fondue, c’est l’assurance d’une bonne soirée. Eté comme hiver. Si si: quoi de mieux, lors d’une soirée d’été un peu fraîche, de déguster une fondue en plein air? Et on s’évite ainsi les odeurs de vieux pieds (la fondue est glamour jusqu’à une certaine limite, c’est comme ça).

On en mange de très bonnes sur la place lausannoise, mais je dois dire que j’apprécie tout particulièrement celle du Chalet des Enfants, au Chalet-à-Gobet. (Très chouette endroit comme il en faudrait plus (et moins de trucs tape-à-l’oeil pas bons (ok j’arrête), dont je vous reparlerai très probablement).

Mais bon, nous qui sommes sans voiture, on ne s’y rend (malheureusement) que rarement. Chouette! ils proposent une gamme de produits que l’on trouve en ville! Et on retrouve leur fameuse fondue moitié-moitié*. Assez forte en goût, et les portions sont vraiment très correctes (440 g pour 2, c’est assez costaud..)

(suite…)

Pizza napoletana – La Vecchia Napoli à Vevey

Pizza napoletana – La Vecchia Napoli à Vevey

Pour trouver une excellente pizza « comme là-bas », on ne rechigne pas à prendre le train et à nous rendre à Vevey: une pâte fine, une belle garniture qui a du goût, un choix de pizze original cuites au feu de bois, quelques bons vins du sud de l’Italie.

Et un dépaysement garanti: à la Vecchia Napoli on est véritablement à Naples. Pas de chichis, un service efficace qui n’en fait pas trop, une déco typique: nappes à carreaux, TV pour regarder le foot, une collection de CD de canzoni italiane…
Et en cette période de l’année, une crèche juste hallucinante devant l’entrée:

(suite…)

Vite une soupe!

Vite une soupe!

Avec la tempête de neige qui s’est abattue hier sur notre cher canton, pas facile facile de se hisser hors de la maison…
Mais mercredi c’est jour de marché donc hop hop on se motive pour choper quelques petits légumes afin de faire des soupes.
Auprès d’une des rares maraîchères présentes ce jour-là (à se geler les fesses mains), j’ai pu faire mes emplettes et, entre autres, repartir avec ça:

(suite…)

Meilleurs voeux! – et une galette des rois

Meilleurs voeux! – et une galette des rois

Easyjet n’aura pas ma peau! Deux vols annulés, une nuit au Campanile (…) et finalement, un retour Nice – Genève en voiture de location avec 4 inconnus… Voilà de quoi commencer cette nouvelle année en beauté! bref….
Mésaventures mises à part, nous avons passé de très bons moments dans le Sud, merci Laura et Dominique!

(suite…)