Tisanes de plantes sauvages

Tisanes de plantes sauvages

Souvent on me demande comment je choisis mes produits, les régions concernées et ma réponse est à chaque fois tout ce qu’il y a de plus subjectif: mes choix dépendent en grande partie du rapport que j’entretiens avec le/la producteur/trice.

Le coup de cœur passe bien sûr par le palais, par la qualité du produit et de sa fabrication mais est également lié à ce qu’il s’est passé lors de notre première rencontre, si nous nous sommes compris, si nous sommes sur la même longueur d’ondes…

Ceci s’est passé avec Stéphanie Dévaud et sa Tablée sauvage. Son kiff? Les plantes et fleurs sauvages dont notre campagne et montagne regorgent cueillies à la main et ensuite transformées en mets de toutes sortes.
Elles seront infusées pour en faire des sirops, hachées finement en guise de pesto ou « confiturées« , dans le but de tirer le meilleur parti de celles-ci.
Désormais je vous proposerai aussi des mélanges de plantes séchées cueillies dans la région (Gros-de-Vaud et Alpes valaisannes) variant selon les saisons et ce que la nature nous propose, destinés à être consommés en tisane.

Le mélange de printemps est composé de violette, primevère, acaule (primevère sans tige), pâquerette, ronce, ortie et mélisse (cultivée).
Cette tisane a des vertus dépuratives (elle aide au nettoyage de l’organisme), est bonne pour la digestion et peut se boire durant la journée ou le soir car elle est équilibrée entre stimulante et apaisante.

Le mélange d’été est fait de sarriette des Alpes, achillée millefeuille, menthe (cultivée), reine des prés et de pétales de coquelicot. Celle-ci sera plutôt tonifiante et également bonne pour la digestion.

Chaque plante est présente en petite quantité, c’est pourquoi aucune n’est contre-indiquée.

En espérant qu’elles vous plairont!