Pas très “local” tout ça, mais tellement bon…

Comme il est relativement difficile (impossible? des tuyaux?) de trouver de bons bagels à Lausanne, je me suis mis en tête d’en faire moi-même. Ca prend du temps, mais ce n’est pas trop compliqué à réaliser.

Vous verrez, on se trouve parfois face à de drôles de mélanges, comme ici: (vous pouvez vous amuser un moment avant de trouver ce que c’est…)

Mélasse huile d’olive!

Suivez-moi, et vous arriverez peut-être à ça:

Recette pour 10 bagels classiques:

Pâte:

750g de farine + une grosse pincée
1 cuillère à café de levure
4 cuillères à café de sel
380ml d’eau tiède
2.5 cuillères à soupe de mélasse
30 ml d’huile d’olive + une cuillère à soupe

Pochage:

3 litres d’eau
1 cuillère à soupe de fécule
1 cuillère à soupe de mélasse
2 cuillères à soupe de sel

Garniture:

Graines de pavot et sésame
Saumon fumé
Philadelphia cream cheese
Quelques rondelles d’oignon rouge
Sel, poivre

Mélanger dans un saladier les ingrédients secs.
Verser dans un autre saladier les ingrédients liquides. Mélanger pour dissoudre la mélasse.
Ajouter les ingrédients liquides au mélange sec. Mélanger à la main jusqu’à ce que le liquide soit incorporé.

Pétrir cette pâte sur le plan de travail pendant 10 minutes. Pas de règle, on n’hésite pas à se défouler dessus.  La pâte doit être homogène et un peu brillante et elle reprend sa forme lorsqu’on y enfonce un doigt.
Diviser le pâton en 10 portions égales à l’aide d’une balance électronique. Ecraser et former des boules lisses et bien rondes.
Façonner des boudins de 25cm de long, enrouler un boudin autour de la main, faire se chevaucher les extrémités et les souder ensemble (mouiller un peu si nécessaire).

Disposer les bagels sur une plaque huilée, recouvrir d’un torchon propre et faire lever pendant une à deux heures (chez moi ça a pris deux heures dans un endroit chaud (la salle de bain, faut pas dire), jusqu’à ce que les bagels aient atteint 80% de leur volume final.

Préchauffer le four à 225°C.
Mélanger la fécule dans 250ml d’eau froide. Dans une grande casserole, verser le reste d’eau et les autres ingrédients du pochage, ajouter le mélange fécule-eau et porter à vive ébullition. Baisser le feu pour que le liquide frémisse puis plonger délicatement les bagels. Ils doivent pouvoir remonter sans problème à la surface. Au bout d’une minute les retourner.

Pendant ce temps, huiler et fariner la plaque recouverte de papier sulfurisé.

Après 30 secondes, sortir les bagels et les déposer sur la plaque. Saupoudrer de pavot et sésame.

Baisser la température du four à 215°C et enfourner les bagels pour 20 à 25 minutes.
Laisser refroidir.

Ces bagels se gardent 5 heures à température ambiante ou se congèlent facilement.

Garniture:

Couper les bagels en 2 et les glisser dans un grille-pain. Tartiner de cream cheese, sel, poivre, recouvrir de saumon fumé, de rondelles d’oignon et refermer.

Recette tirée (et un peu adaptée) de “Bagels comme à New York” de Marc Grossmann, aux Editions Marabout.