Épicerie | Chez Laurène - Café & Épicerie

Vite une soupe!

Avec la tempête de neige qui s’est abattue hier sur notre cher canton, pas facile facile de se hisser hors de la maison… Mais mercredi c’est jour de marché donc hop hop on se motive pour choper quelques petits légumes afin de faire des soupes. Auprès d’une des rares maraîchères présentes ce jour-là (à se […]

Meilleurs voeux! – et une galette des rois

Easyjet n’aura pas ma peau! Deux vols annulés, une nuit au Campanile (…) et finalement, un retour Nice – Genève en voiture de location avec 4 inconnus… Voilà de quoi commencer cette nouvelle année en beauté! bref….
Mésaventures mises à part, nous avons passé de très bons moments dans le Sud, merci Laura et Dominique!

Ces jours, je pense que vous êtes comme moi, genre c’est bon la bouffe et la boisson, donnez-moi une soupe et un litre d’eau minérale svp…
Pour que moi, vraie gourmande, j’en arrive là, faut vraiment que j’aie abusé du champ’, du foie gras, de fromages, de saucisson….
Quand je dis “vraie gourmande” c’est pas genre: “parfois je mange un carré de chocolat à 70% de cacao!”. Même que belle-maman m’a baptisée l’ogre. Si si.

Malgré le fait que je mange de la soupe ces jours, il y a une chose à laquelle je ne peux résister: c’est le pithiviers, la galette des rois fourrée à la crème d’amandes. Tiens! ça tombe bien, hier on était le 6 janvier!

En parcourant mes (quelques) posts sur ce blog, je me rends compte que je n’y parle presque que de sucré. C’est très étrange car dans la vraie vie, je suis vraiment madame salé. Comme si la pâtisserie était pour moi un tour de force, un exercice que je voulais montrer ici, plutôt qu’une expérience gustative.

Une nouvelle idée de projet en tête va me pousser à confectionner plus de salé, je vous en reparlerai. En attendant, voici tout de même une photo de ma galette (pas hyper régulière et un peu bronzée…) et la recette, si ça vous intéresse.

J’ai quelque peu adapté cette recette d’un livre issu d’une collection top, “Mon cours de cuisine” chez Marabout. Ce livre apprend comment faire, pas à pas, les basiques de la pâtisserie, des profiteroles au vacherin, en passant par la panna cotta. Idéal pour les gens comme moi qui, parfois, n’osent pas se lancer dans certaines recettes mais ont envie d’apprendre.


Le meilleur gâteau à la crème du monde

(selon moi, mais je ne suis pas du tout objective)

J’espère que vous avez tous passé de belles fêtes de Noël et vous apprêtez à endosser vos plus beau habits de lumière pour le réveillon!

Malgré le fait que ça fait une semaine que je passe mon temps à entrer et sortir de table, voici vite fait une de mes recettes de tartes favorites, ultra simple. Je pense la première recette que j’ai apprise.

J’ai eu la chance de grandir dans un environnement amoureux de la gastronomie et des bons vins. Un papa alsacien, cuisinier de formation, qui nous faisait goûter le baeckehoffe et réalisait de magnifiques purées de choux de Bruxelles, pour nous prouver, à mon frère et à moi, que nous pouvions apprécier ce légume tant détesté. Une maman à la maison qui se chargeait de nous nourrir correctement et de façon variée.

En face de notre appartement vivaient nos voisins et amis, couple gourmet, amateurs de grandes tables avec lesquels nous passions le plus clair de notre temps, surtout en été dans le jardin que nous partagions.
J’aimais beaucoup me glisser dans la cuisine de Lore et y apprendre quelques trucs ou recettes, comme celle de cette tarte à la crème. Ou simplement tremper mon doigt dans la sauce de sa salade de tomate.
Ces moments restent pour moi les moments privilégiés de l’enfance que je regarde parfois avec nostalgie, où mon seul souci était que mes parents oublient l’heure et me laissent avec eux, autour de la table.

Et aujourd’hui, je reviens à la gastronomie, par la toute petite porte. Moi à qui on a toujours dit de faire des études supérieures pour surtout, éviter ce genre de milieu trop dur, trop prenant et si peu valorisé…


Du maniement de la poche à douille – macarons au chocolat #1

Bah les amis, contrairement à ce qu’on peut croire en voyant cette photo, ce n’était pas gagné au départ… Pas encore copine copine avec la poche à douille la fille… Donc, la poche à douille. Dans le livre il est noté ce qui suit: Pour la garnir, commencer par glisser la douille au fond de […]

C’est lundi!

La semaine passée fut une non-semaine, comme je les déteste. Une de ces semaines où je me dis que je n’arriverai jamais à mettre sur pied ce f… projet et où je me demande ce que je vais bien pouvoir faire de ma vie. Je me traîne, tout m’énerve et je passe mon temps à […]

Retour en haut