Mon épicerie au sein du quartier des Fiches Nord à Lausanne

Mon épicerie au sein du quartier des Fiches Nord à Lausanne


Il y a 7 ans (eh oui ça file !), j’ai fait un petit tour de Suisse Romande pour découvrir quelques spécialités culinaires et aller à la rencontre de ceux qui les font. Que de bonnes choses dégustées et d’artisans passionnés rencontrés ! J’ai eu envie de les mettre en valeur et de les faire découvrir à mon petit niveau: ma petite épicerie est née, un triporteur itinérant qui est allé de marché en marché jusqu’à l’an passé.

 

Ayant envie de donner une nouvelle impulsion à mon activité, de me sédentariser aussi, j’ai contacté la ville de Lausanne pour y présenter mon projet et solliciter son soutien. J’ai eu la chance de rencontrer des personnes réceptives à mes idées qui ont tout de suite pensé au nouveau quartier des Fiches Nord, quartier naissant dont la charte mettant en avant « le vivre ensemble », avec familles, potagers, crèche, école accueillerait volontiers mon épicerie. C’était il y a 2 ans..

Depuis, nous travaillons ensemble main dans la main avec toute l’équipe de la Société de logement de Lausanne et les architectes des Fiches Nord pour élaborer le projet le plus adapté. De fil en aiguille, nous avons décidé de donner un peu d’ampleur à l’épicerie en lui accolant un café avec terrasse, afin d’en faire un lieu de vie permettant aux habitants et visiteurs de se rencontrer, de s’arrêter et de consommer un petit quelque chose

Avec cette nouvelle épicerie, j’ai envie d’aller un peu plus loin, pas seulement proposer à une certaine partie de la population de beaux produits locaux, mais des choses bonnes à manger pour tous, des produits qui nous feront plaisir et dont l’étiquette (s’il y en a une) ou la provenance ne nous feront plus lever les yeux au ciel. Qu’on pourra donner à nos enfants et à nous-mêmes sans se poser de questions.

Un coin café, où boire un sirop, prendre un thé, manger un sandwich frais, tranquillement. Des ateliers avec les enfants l’après-midi, un cours de yoga le jeudi? Pourquoi pas, ce sera un lieu vivant ouvert à tous et à toutes les idées, parce que le beau, le bon et la joie doivent être à la portée de tous!

Les travaux d’aménagement commenceront très prochainement, nous prévoyons une ouverture au printemps, je vous tiendrai bien sûr informés de l’avancement ici et si le coeur vous en dit, vous pouvez bien entendu me contacter , je me réjouis de vous lire!

A tout bientôt, Laurène

Du sirop de fraise, ça vous dit?

Du sirop de fraise, ça vous dit?

siropsartisanaux

Avec la belle saison, la gamme de sirops maison s’agrandit, youpi!

J’ai reçu de belles fraises de Fully (VS) la semaine passée et en plus des confitures que vous connaissez, on a eu envie de faire du sirop, très parfumé et bien sucré (mais c’est surtout les fraises qui l’étaient!).

Super bon simplement avec de l’eau, pour agrémenter un smoothie un peu plat ou dans un cocktail avec du Prosecco ; )

Tous les sirops sont réalisés pour la petite épicerie par Stéphanie, herboriste de la Tablée sauvage

En bouteille de 35 cl:
Menthe & sauge, fleurs de sureau, aspérule (reine-des-bois), bourgeons de sapin, épices (automne-hiver).

En bouteille de 50 cl:
Fraises du Valais.

 

 

La boîte du moment – cadeau gourmand!

apero_lausanne_laurene
Tadaaaa! Voici la toute nouvelle « boîte-cadeau » de Chez Laurène!

L’idée? Une jolie boîte dont le contenu change selon les saisons ou les événements, renfermant plein de bonnes choses, à offrir ou se faire offrir, sur le modèle de la boîte « bonne fête maman ». Le plus: chaque boîte est fermée par une jolie bande à message, que vous pouvez choisir: Bon anniversaire, Je t’aime ou Merci!
Dès à présent je vous propose la boîte « automne » car ne nous voilons pas la face, l’automne est bel et bien là! Cette boîte contient un sirop de bourgeons de sapin, une confiture de pruneaux, des caramels à la framboise et une terrine de chasse, le tout pour 45.-.

Disponible dès maintenant via la boutique (envoi postal ou retrait au marché) ou directement au marché, j’en aurai toujours quelques unes avec moi!

J’espère que ça vous donnera des idées! ; )

Miel de François Brunet

Miel de François Brunet

La preuve que le miel se fait de plus en plus rare, François Brunet a écoulé tout son stock 2012 et a commencé à extraire le miel de printemps 2013 cette semaine seulement…
Auparavant, il nous était possible de faire le lien d’une année à l’autre sans problème…

Vous trouverez donc au marché mes quelques derniers pots (une petite dizaine à ce jour): du fleurs de Neuchâtel, forêt et fleurs de Senarclens, tilleul de Lully et du fleurs de montagne des Hauts d’Arzier.
Il faudra ensuite attendre un peu que la nouvelle récolte soit mise en pot. Je vous informerai de sa disponibilité dès que je saurai plus!

Belle journée tout le monde : )

Edit: les premiers miels de printemps 2013 (de Cottens et La Sarraz) sont dorénavant disponibles, au marché ou dans la boutique

Un cadeau pour la fête des mères!

Un cadeau pour la fête des mères!

La voici, la voilà, la boîte « bonne fête maman »! Un joli cadeau pour leur dire qu’on pense à elles!

Cette boîte comprend un pesto à l’ail des ours, des caramels à la framboise, un sirop de menthe et sauge et des bricelets vaudois. Prix: 45,-.

En vente dès demain au marché ou à réserver et venir chercher au marché de votre choix la semaine prochaine: vendredi à Pully, samedi à Morges et dimanche à Ouchy.

J’espère qu’elle vous plaira ;- )

Droit-Mont et Petit-Val – fromages bio de chèvre et brebis

Droit-Mont et Petit-Val – fromages bio de chèvre et brebis

Petite info concernant les fromages bio de la famille Sommer, le Droit-Mont (chèvre) et le Petit-Val (brebis), actuellement en vente à la petite épicerie.

Une petite moisissure verte est apparue sur la croûte de ces fromages, ce qui est inhabituel et dû au fait que ces fromages sont très jeunes et donc plus humides que d’habitude. Cette moisissure apparemment reste en surface, sans contaminer le fromage en lui-même.
J’ai parlé à M. Sommer, qui est au courant de ce petit souci et il m’a conseillé de brosser les fromages avec du sel et de l’eau pour éviter tant que possible cette moisissure, ce que je vais faire dorénavant.

Si vous avez acheté ces fromages récemment et n’en avez pas été satisfaits, n’hésitez pas à me le dire, je vous les remplacerai très volontiers.

Désolée pour ce désagrément!

A bientôt,
Laurène

Retrouvez ces articles dans la boutique!

Tisanes de plantes sauvages

Tisanes de plantes sauvages

Souvent on me demande comment je choisis mes produits, les régions concernées et ma réponse est à chaque fois tout ce qu’il y a de plus subjectif: mes choix dépendent en grande partie du rapport que j’entretiens avec le/la producteur/trice.

Le coup de cœur passe bien sûr par le palais, par la qualité du produit et de sa fabrication mais est également lié à ce qu’il s’est passé lors de notre première rencontre, si nous nous sommes compris, si nous sommes sur la même longueur d’ondes…

Ceci s’est passé avec Stéphanie Dévaud et sa Tablée sauvage. Son kiff? Les plantes et fleurs sauvages dont notre campagne et montagne regorgent cueillies à la main et ensuite transformées en mets de toutes sortes.
Elles seront infusées pour en faire des sirops, hachées finement en guise de pesto ou « confiturées« , dans le but de tirer le meilleur parti de celles-ci.
Désormais je vous proposerai aussi des mélanges de plantes séchées cueillies dans la région (Gros-de-Vaud et Alpes valaisannes) variant selon les saisons et ce que la nature nous propose, destinés à être consommés en tisane.

Le mélange de printemps est composé de violette, primevère, acaule (primevère sans tige), pâquerette, ronce, ortie et mélisse (cultivée).
Cette tisane a des vertus dépuratives (elle aide au nettoyage de l’organisme), est bonne pour la digestion et peut se boire durant la journée ou le soir car elle est équilibrée entre stimulante et apaisante.

Le mélange d’été est fait de sarriette des Alpes, achillée millefeuille, menthe (cultivée), reine des prés et de pétales de coquelicot. Celle-ci sera plutôt tonifiante et également bonne pour la digestion.

Chaque plante est présente en petite quantité, c’est pourquoi aucune n’est contre-indiquée.

En espérant qu’elles vous plairont!

Pâtes artisanales, le retour!

Pâtes artisanales, le retour!

A la suite d’un article publié ici il y a quelques temps, un très gentil lecteur m’a conseillé les pâtes artisanales tessinoises réalisées par « Terreni alla Maggia » à Ascona avec le blé dur qu’ils produisent et je dois dire que j’ai été conquise, elles sont vraiment excellentes (j’écris la bouche pleine. Oui je mange à 15h).

Je me dis que ça peut être un produit chouette à proposer à la petite épicerie, surtout pour les dimanches à Ouchy et pour éviter la déprime du dimanche soir: un paquet de pâtes pris chez moi, du jambon cru et du parmesan chez le voisin italien, quelques tomates cerises et du basilic chez le maraîcher et hop, c’est plié. On ne pourra juste pas vous aider avec le coup de rouge, mais on ne peut pas tout faire hein! (Si?)

Qu’en dites-vous?

Bon et sinon, Pully or not Pully demain? Marre de ce temps sibérien!

Article intéressant sur les pâtes artisanales paru dans Le Temps il y a un moment.

Retrouvez ces pâtes artisanales dans la boutique!

Il est de retour! Le brie Ortiaz bio, Le Sapalet, Rossinière

Il est de retour! Le brie Ortiaz bio, Le Sapalet, Rossinière

Fêtes obligent, le brie d’Ortiaz est de retour!

Ne manquez pas ce brie de brebis bio fourré d’un mélange d’ortie, de fromage à pâte dure Etivaz et d’huile de noix. Magnifique!

48,50 le kilo.

Ce fromage est confectionné par la famille Henchoz de la fromagerie Le Sapalet à Rossinière spécialisée dans l’élevage de brebis et possédant le plus grand troupeau de Suisse.

(Re)lisez mon article retraçant notre balade au Pays d’Enhaut.

Une photo de l’Hôtel de ville de Rossinière (Hôtel-restaurant). Arrêt obligé pour demander notre chemin…

Concours suisse des produits du terroir 2011

Concours suisse des produits du terroir 2011

Ce week-end a lieu à Courtemelon (JU) le Concours suisse des produits du terroir réunissant quelques mille exposants présentant au public leurs spécialités régionales.

Lors de ce concours, les artisans soumettent leurs produits à un jury composé de consommateurs et de spécialistes des métiers de bouche et se verront ensuite, éventuellement, remettre ces médailles que vous avez sûrement vues sur certains de vos produits favoris!

En plus de décerner des médailles, cette manifestation propose des ateliers du goût, divers points de restauration et bien sûr le marché des terroirs réunissant tous les artisans selon leurs domaines d’activité (produits laitiers, boulangers, carnés, boissons alcoolisées, fruits, légumes, miels).

Je dois dire que ma première visite à cette manifestation il y a deux ans avait fini de me convaincre de me lancer dans l’aventure des produits artisanaux suisses… Tant de belles et bonnes choses réunies au même endroit! Tant de belles choses que nous, les Suisses, confectionnons! Wouaw! Et tant de produits d’autres cantons que nous ne voyons pas dans la région lausannoise!

J’y ferai un tour dimanche, c’est pourquoi vous ne me verrez pas au marché d’Ouchy pour la dernière de la saison… Reprise en avril 2012!

Plus d’info sur la manifestation ici: www.concours-terroir.ch

Ci-dessus, captures d’écran tirées du site du Concours.

Sacs « J’apporte… »

Sacs « J’apporte… »


Voilà, voilà, de jolis sacs sérigraphiés main (merci Julien!) qui vous permettent de concocter un assortiment de bonnes choses à (s’) offrir!

Le principe: on choisit un sac et on le remplit avec des bons produits de la petite épicerie!
Suggestion pour l’apéro: un Pavé des moines + une tomme de brebis bio + un saucisson noix et figues. Budget: env. 20.-

Et hop! un joli sac à apporter à vos amis!

Existent pour le moment en 3 déclinaisons: « J’apporte l’apéro », « J’apporte le fromage », « J’apporte les 4 heures ».

Une fondue!

Une fondue!

Pour nous, Suisses, la fondue est une institution. Une bonne fondue, c’est l’assurance d’une bonne soirée. Eté comme hiver. Si si: quoi de mieux, lors d’une soirée d’été un peu fraîche, de déguster une fondue en plein air? Et on s’évite ainsi les odeurs de vieux pieds (la fondue est glamour jusqu’à une certaine limite, c’est comme ça).

On en mange de très bonnes sur la place lausannoise, mais je dois dire que j’apprécie tout particulièrement celle du Chalet des Enfants, au Chalet-à-Gobet. (Très chouette endroit comme il en faudrait plus (et moins de trucs tape-à-l’oeil pas bons (ok j’arrête), dont je vous reparlerai très probablement).

Mais bon, nous qui sommes sans voiture, on ne s’y rend (malheureusement) que rarement. Chouette! ils proposent une gamme de produits que l’on trouve en ville! Et on retrouve leur fameuse fondue moitié-moitié*. Assez forte en goût, et les portions sont vraiment très correctes (440 g pour 2, c’est assez costaud..)

(suite…)