Lausanne est une ville morte le dimanche. C’est un fait: personne n’est dans les rues, très peu d’établissements sont ouverts (quelques uns le sont tout de même dans le quartier St-Pierre), c’est assez la déprime pour qui habite au centre.
Et si, comme moi, vous ne vous êtes pas trop préoccupés de faire la moindre course le samedi, vous vous retrouvez un peu le bec dans l’eau.
Vous me direz, les commerçants ont également le droit de se reposer et je n’avais qu’à mieux m’organiser. Soit.

Heureusement, il se tient ce jour-là, d’avril à octobre, un mini marché à Ouchy au bord de notre beau lac, où il est possible de se ravitailler en fruits, légumes, boulangerie et spécialités italiennes. Une version très allégée de notre marché du samedi.

En me rappelant ceci, je lance illico (si si, des gens utilisent encore ce terme) une pâte à pizza (merci la machine à pain) puis je prends le M2 – aka notre superbe métro pentu – pour faire quelques emplettes.
Résultat des courses: courgettes jaunes, aubergines, figues, mozzarella de bufflonne et jambon cru pour une pizza bianca (sans tomates donc) des plus goûteuses.

Et en prime un café au soleil.

J’ai trouvé une recette de pâte à pizza pas mal du tout dans “La cuisine d’aujourd’hui” de Donna Hay aux éditions Könemann. Il s’agit du premier livre de cuisine que je me suis acheté il y a quelques années et je continue de le feuilleter régulièrement. Je me souviens qu’à l’époque, c’était vraiment du charabia pour moi car cette passion pour la cuisine est relativement nouvelle… Mais je réalisais déjà très volontiers une salade bleu-poires-parmesan-pain grillé… Miam.

Voici la recette de la pâte un peu adaptée, où les cups deviennent des ml et cl…

Mettre une cuillère à café de levure sèche , une pincée de sucre et 170 ml d’eau chaude dans un saladier. Quand la préparation fait des bulles, ajouter 250 g de farine, 1/2 cuillère à café de sel et 65 ml d’huile d’olive.
Pétrir pendant au moins 5 minutes (mon programme de MAP dure 14 mn) jusqu’à ce que la pâte soit lisse et élastique. La mettre dans un saladier huilé et la laisser reposer à couvert dans un endroit chaud pendant 1 heure, jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume.