Quand vous avez une heure à attendre avant de pouvoir vous installer à Vevey, eh bien vous faites connaissance avec les autres vendeurs ou maraîchers. Moi l’ultra timide, ça me déride! (ça rime)

Alors, quels personnages j’ai rencontré hier?

Il y a Salvatore, avec son tout petit stand et ses parasols centenaires, qui cultive avec amour dans son potager de Chernex des fruits et légumes non traités – incroyables ses minuscules kiwis! Et d’ailleurs en ce moment-même je fais mijoter une de ses courges… (ça c’est pratique: tu as un moment de creux, hop tu vas faire tes courses!)

Eric, le brocanteur toujours en cravate qui avoue ne pas être doué pour la vente, te claque deux bises et propose « qu’on se dise tu ».

Jan, le crocodile dundee du groupe avec son chapeau, ses bottes et sa queue de cheval, qui te dit sans sourciller qu’il est chercheur d’or en été et qu’en hiver il vend ses chocolat maison – le chocolat chaud qu’il fait déguster est à tomber, juste en passant.

Et pour finir Mustafa avec son stand de fruits et légumes en direct d’Italie qui gratifie tous les hommes d’un « ciao Giuseppe! ». Les femmes par contre, c’est Maria.